Ce que nous faisons:

Eau

L’accès à l’eau potable et la bonne gestion des écosystèmes d’eau douce sont essentiels pour la santé humaine, la durabilité environnementale et la prospérité économique de toute communauté. Des projections récentes montrent que d’ici 2050, une personne sur quatre vivra dans une région du monde touchée par la pénurie d’eau.

Les personnes sans accès à des sources d’eau potable ou à l’assainissement vivent principalement dans les zones rurales, en particulier en Asie centrale et du Sud, en Asie de l’Est et du Sud-Est et en Afrique sub-saharienne.

L’absence et, dans de nombreux cas, la mauvaise qualité de l’eau ont des conséquences graves sur la santé de la population, aggravant les effets dévastateurs de la malnutrition et des maladies apparentées. Plus de 800 enfants meurent chaque jour de maladies liées à la mauvaise hygiène ou à la mauvaise qualité de l’eau.

La situation en Afrique du Nord et en Asie de l’Ouest reste un défi important. Dans nombre de ces régions, les niveaux de stress hydrique* sont supérieurs à 60 %, ce qui est un indicateur important pour la compréhension de la forte probabilité de pénurie d’eau.

La gestion efficace de l’eau nécessite la participation d’un large éventail de parties prenantes, et notamment celle des communautés locales. Une recherche récente des Nations Unies réalisée en 2016-2017 révèle que plus de 80 % des 74 pays participants avaient instauré des procédures clairement définies pour impliquer les utilisateurs et les collectivités de services dans la gestion de l’eau et de l’assainissement.
Nos interventions portent sur l’accès universel à l’eau et aux assainissements de base et visent à surmonter les pratiques d’hygiène dangereuses, en particulier dans les zones rurales les plus critiques d’Asie et de l’Afrique sub-saharienne. Une approche durable de la gestion de l’eau et des sources d’eau nous permet d’améliorer la santé des filles et des garçons, de produire une meilleure nourriture, de créer des emplois et d’assurer le développement économique d’une communauté.

(*) Le stress hydrique est une situation, temporaire ou prolongée, caractérisée par le manque d’eau, qui se manifeste généralement au niveau du sol.

Partager sur:

Last edit:

Nous encourageons et renforçons la participation des communautés locales à l’amélioration de la gestion de l’eau et de l’assainissement en soutenant les collectivités locales dans la mise en œuvre de politiques et de procédures qui favorisent la participation des communautés à la gestion de l’eau.
Nous agissons pour assurer un assainissement adéquat et approprié, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles dans des situations vulnérables.
Nous œuvrons pour construire des latrines et des toilettes divisées par genre, en tenant compte des personnes handicapées dans les contextes éducatifs dans lesquels nous opérons.
Nous construisons des puits et des réseaux d’eau, en particulier dans les zones peu desservies et dans les régions éloignées pour améliorer l’accès à l’eau potable.
Nous adoptons des technologies innovantes pour une utilisation rationnelle de l’eau dans l’agriculture.
Nous organisons des formations sur la gestion efficace de l’eau et promouvons la diffusion de nouvelles techniques d’irrigation pour une gestion optimisée des ressources hydriques avec la participation des communautés locales.