Informations sur le projet

Les chiffres indiquent que le phénomène El Niño a affecté en 2016 un demi-million de personnes (dont 850 000 enfants) au Mozambique.
El Niño a eu comme effet d’élever le niveau de malnutrition infantile à des taux préoccupants, environ 15 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë et sévère. Cela s’accompagne d’une augmentation alarmante des taux d’abandon scolaire, en particulier chez les filles.
Nous avons décidé d’intervenir en faveur de la population de la province de Maputo et des districts de Moamba, Marracuene et Magude, où nous travaillons pour assurer l’accès à l’eau potable dans 35 communautés touchées par la sécheresse, en restaurant des sources inutilisables, identifiées sur la base des indications recueillies en collaboration avec les communautés et les autorités locales. L’an dernier, nous avons rétabli 38 sources d’eau au profit de 28 815 personnes.
Nous avons également tout de suite travaillé pour assurer le service de cantine scolaire au plus grand nombre possible d’écoles, de manière à fournir au moins un repas par jour à tous les enfants de cette région. En 2016, nous avons étendu notre programme de 8 à 36 écoles, pour atteindre jusqu’à 7 869 élèves.

Notre travail se poursuit pour donner une continuité à cette action et en particulier pour aider les petits groupes de producteurs locaux à reprendre leurs activités agricoles après deux récoltes perdues.

Partager sur:

Last edit:

Zone d’intervention

Province de Maputo, Mozambique


Objectif de la collecte de fonds

25 000 CHF

Bénéficiaires

25 000 personnes

dont 3 800 enfants
Parrains
Agence italienne pour la Coopération au Développement
ICS Onlus

Objectifs généraux
Améliorer l’accès à l’eau potable dans 35 communautés, garantir la sécurité alimentaire et l’accès à l’éducation.

Objectif spécifique
Restaurer 38 sources d’eau dans les 3 districts de la province de Maputo et renforcer le système local d’intervention d’urgence grâce au plan de préparation aux catastrophes des institutions locales. Fournir des repas scolaires pour les 3 800 enfants qui fréquentent les écoles primaires dans 19 communautés.

Résultats attendus

Réactivation de l’économie locale grâce à la relance du secteur agricole. Réduction du nombre de jeunes quittant prématurément l’école et baisse du pourcentage d’enfants souffrant de malnutrition aiguë.


Partenaires du projet
AseS
Institut OIKOS

Post correlati al progetto