« La principale raison pour laquelle nous faisons partie de cette équipe est notre devoir humanitaire en tant que médecins. Nous faisons de notre mieux pour simplifier le quotidien de la population, et notamment des personnes qui vivent dans des régions isolées. Je me dis toujours que sauver une vie, un enfant, mérite tout ce dur travail, ou plutôt, mérite tout ».

« Non seulement les enfants, mais aussi les femmes de la région de Ghat souffrent du manque de services médicaux, dans une mesure qui va au-delà des mots. »

 

Ce sont les dires du Dr Salem Ramandan Abu, pédiatre, et de Fatehya Alayeb, infirmière chef de salle. En septembre 2020, ils ont formé une équipe de spécialistes de la santé, avec un autre médecin, qui s’occupe de réaliser la « formation sur le travail » dans le sud de la Libye : un programme de formation pour accroître l’efficacité du personnel de santé de trois centres des municipalités de Ghat, Tahala et Al-Awenat.
L’équipe de spécialistes de la santé et leurs activités font partie du projet mené par Helpcode en Libye.

 

 

Dans le district de Ghat, l’un des problèmes majeurs est la grave carence de personnel, qui s’est intensifiée au fil des ans, provoquant une profonde souffrance au sein de la population locale. Cette carence met en lumière la faiblesse générale de l’ensemble du système sanitaire de la région, qui a encore empiré avec la pandémie de COVID-19. Le sud de la Libye, où se situe le district de Ghat, a été fortement touché par la pandémie, avec près de 40 % des cas enregistrés dans le pays. À cause de cette situation critique, une aide a été demandée à notre équipe de spécialistes de santé afin de combler en partie le manque de personnel médical local et, dans le même temps, former le personnel présent.

 

L’objectif principal est de transmettre les connaissances et l’expérience des spécialistes qualifiés au personnel local, mais pas seulement. Les deux médecins et l’infirmière chef de salle de l’équipe supervisent le personnel en cours de spécialisation pendant le travail, s’occupent en personne des cas critiques, proposent des services de médecine intensive et suivent régulièrement un programme pour les maladies chroniques, en plus de fournir des services médicaux à la population des municipalités de Ghat, Tahala et Al-Awenat 24 heures sur 24.

 

En un mois de travail, l’équipe de spécialistes de la santé a formé 34 membres du personnel médical local et a offert des prestations à 659 personnes, y compris des immigrés et réfugiés. En outre, elle a organisé des rencontres périodiques sur la protection et la prévention du COVID-19.

 

 

Les activités de formation dans la région de Ghat par l’équipe de spécialistes de santé sont programmées pour être menées sur une période de six mois et entrent dans la deuxième phase du projet « Baladiyati – Reprise, stabilité et développement socio-économique en Libye » financé par l’Union européenne au moyen du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, volet « Afrique du Nord », et mis en œuvre conjointement par l’AICS, le PNUD et l’UNICEF pour améliorer l’accès aux services de base dans 24 villes réparties dans toute la Libye.

 

Helpcode, avec son partenaire local ODP (Organisation of Development Pioneer) intervient dans le cadre de ce projet pour réhabiliter certains centres de santé sur les territoires de Zawya et de Ghat, et pour former le personnel médical et infirmier local. Cela permettra de fournir des services de santé de qualité à tous les résidents des municipalités concernées et dans les régions marginalisées des environs.

 

Les spécialistes qui forment le personnel de la région de Ghat sont enthousiastes à l’idée de mener à bien leur mission et de construire un pont qui, grâce à la formation sur le terrain, mènera au partage des connaissances et de l’expérience. Ainsi, les distances et les délais seront raccourcis et les compétences médicales du personnel local seront perfectionnées. Parce que sauver des vies, avoir un personnel médical mieux préparé et des services de santé de qualité n’est pas un choix, mais une priorité qui doit être concrétisée pour que toutes les vies comptent réellement.

Partager sur:

Last edit: