Le Cambodge est l’un des pays les plus frappés par une épidémie silencieuse : les morts par noyade. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, six personnes (adultes et enfants confondus) y décèdent chaque jour de causes liées à une noyade.

 

Malgré le grave risque encouru quotidiennement, les populations ignorent presque toujours les dangers qu’implique le fait de vivre à proximité des cours d’eau. Cela amène les adultes, et les enfants encore davantage, à s’exposer régulièrement à des situations potentiellement fatales et à méconnaître les modes d’intervention en cas d’urgence.

 

Helpcode œuvre dans certaines des régions du Cambodge où les cas de noyade sont les plus fréquents, notamment dans la province de Sihanoukville. Ici, j’ai eu l’occasion de participer à l’un des nombreux cours dispensés dans les écoles, les villages et les lieux publics par le personnel de Helpcode présent sur place. Ce sont des cours de drowning prevention, ou prévention de la noyade.

 

una persona insegna come praticare la respirazione bocca a bocca
Un moment du cours

 

Le cours auquel j’ai pu prendre part s’est déroulé dans un climat de sérénité et de grande attention. Au sein des membres des autorités locales et des agents de sécurité des villages alentour, une trentaine de personnes ont fait preuve d’une implication toute particulière. Parmi elles, presque aucune n’avait auparavant participé à une activité de sensibilisation aux risques de la noyade, ni ne savait comment exécuter des gestes de premiers secours, comme le bouche-à-bouche ou la réanimation cardio-pulmonaire.

 

Un des agents de sécurité me raconte : « Ces techniques de réanimation peuvent sauver la vie des enfants et des adultes. Il y a quelques années, pendant une journée de fête, les habitants avaient perdu un enfant de vue. Après une dizaine de minutes de recherches, il a été retrouvé dans un étang dans lequel il était tombé par accident et dont il n’arrivait plus à sortir. L’enfant était en fin de vie et seule la présence d’une personne capable d’effectuer une réanimation cardio-pulmonaire a permis de le sauver. »

 

Cet épisode n’est cependant qu’une exception. Dans l’écrasante majorité des cas, personne ne sait comment intervenir. Les gens aggravent même les choses en essayant de sauver les noyés de la mauvaise manière, se mettant ainsi eux-mêmes en danger.

Les cours de prévention de la noyade sont vitaux.

 

Aidez à proposer des cours de prévention de la noyade à encore plus d’enfants, de familles et d’enseignants du Cambodge.

Faites un Don MAINTENANT

 

Rocco Spera

Partager sur:

Last edit: