Les pays fragiles où Helpcode opère, paient très cher les conséquences des fermetures prolongées pour la pandémie commencée en février 2020. En effet, leur économie repose en grande partie sur le commerce et les activités quotidiennes, qui ont presque disparu suite aux mesures prises pour contenir la diffusion de la pandémie.

Dans chaque zone, sous des formes différentes, les conséquences liées à la sécurité alimentaire commencent à se faire sentir : au Cambodge et au Népal, nous avons constaté un nombre élevé d’abandons scolaires au profit d’activités génératrices de revenus, menées au sein de la famille ou de la communauté d’appartenance ; au contraire, dans les pays d’Afrique, nous observons une augmentation du nombre d’inscriptions là où nous garantissons un repas aux enfants dans les cantines scolaires.
Au niveau mondial, on s’attend à un recul par rapport à l’Objectif de Développement Durable numéro 1, qui prévoit de réduire de moitié la faim dans le monde d’ici 2030.

Pour cette nouvelle année scolaire, notre défi en tant que Helpcode est de continuer à garantir un développement organique et harmonieux pour tous les enfants que nous aidons, soit par le retour à l’école soit par des activités de soutien pour leurs familles. De cette façon, ils pourront grandir en toute sécurité et avec le sourire que nous voulons leur donner.

Partager sur:

Last edit: