À Gorongosa (Mozambique) est né l’Atelier de mode ! Au sein de l’atelier sont réalisés des articles et des créations en capulane, tissu de coton traditionnel mozambicain très coloré, à imprimé wax. Il compte des hommes et des femmes de nos cours de formation professionnelle de couture.

 

Avec le projet « Culture et paix main dans la main vers le développement de Gorongosa », financé par la Commission européenne, nous œuvrons pour promouvoir la culture de la paix, la coexistence pacifique et la participation démocratique sur un territoire qui, encore à ce jour, est une zone de conflit et de lutte armée. Ce projet, à l’approche intégrée et pluridimensionnelle, prévoit également des interventions en matière d’inclusion sociale avec des formations professionnelles destinées à offrir des possibilités d’emploi et une source de revenus.

 

Notre amie Florinda Neto, « Néné » pour les intimes, est la responsable de la formation professionnelle, qui implique des domaines de formation divers, tels que la céramique, la menuiserie, la vannerie et la couture. La couture est précisément le fer de la lance du projet. 30 personnes, dont 10 femmes, ont d’ores et déjà été formées, en assistant à 122 heures de cours théoriques et pratiques pour apprendre les techniques de découpe et de couture. À la fin du cours, les participants ont reçu en hommage, en plus d’un certificat, une machine à coudre, des ciseaux, un mètre, des aiguilles, du fil et différents tissus pour pouvoir poursuivre l’activité.

 

Grâce aux compétences et à l’esprit d’initiative de Néné, le projet a donné vie à l’Atelier de mode. Et c’est précisément l’Atelier de Gorongosa qui, en ces temps de crise de COVID-19, a permis la production de masques de protection pour la communauté locale. 300 masques ont d’ores et déjà été offerts à la Direction de la santé du district, qui les a distribués aux personnels hospitaliers et aux centres de santé, afin qu’ils puissent continuer à exercer en toute sécurité.

Partager sur:

Last edit: