Informations sur le projet

Le Mozambique se caractérise par des phénomènes météorologiques extrêmes qui ont récemment entraîné des inondations dans le nord et la sécheresse dans le sud du pays, avec de lourdes conséquences pour la sécurité alimentaire et les perspectives d’avenir des populations.

Les phénomènes climatiques exacerbent les conséquences des conditions hydrogéologiques déjà graves, avec de lourdes retombées sur l’agriculture (62 000 hectares perdus dans le sud) et l’élevage (4 000 bêtes perdues l’an dernier dans la seule province de Maputo).

Les communautés et les autorités locales sont impuissantes et ne sont pas non plus conscientes du lien existant entre le climat, la protection des sols et la sécurité alimentaire. La production agricole est principalement de petite échelle, et en raison de l’isolement géographique, la commercialisation des produits agricoles est souvent confiée à des intermédiaires, responsables d’une augmentation exponentielle des prix (par exemple.1000 % pour la laitue) qui pénalise les producteurs. L’initiative individuelle représente la seule alternative, mais elle est souvent peu rentable, tandis que l’entrepreneuriat social est une pratique peu répandue.

Notre intervention vise à promouvoir des techniques de production agricole et d’élevage visant à réduire les risques du changement climatique. Nous travaillons pour assurer une meilleure gestion des ressources en eau, pour promouvoir des techniques de production et de conservation des céréales et des légumes et pour renforcer les liens existants entre les institutions publiques et la société civile dans la gestion des ressources naturelles.

Nous œuvrons également pour créer un système économique et productif inclusif et durable, en mettant l’accent sur l’entrepreneuriat social, le rôle actif des femmes, le tissu associatif et la coopération scientifique et technique.

Partager sur:

Last edit:

Zone d’intervention

Provinces de Cabo Delgado et Maputo, Mozambique


Objectif de la collecte de fonds

160 000 CHF

Bénéficiaires

Environ 490 000 habitants

4 700 élèves et 50 enseignants

42 associations et groupements de producteurs

100 producteurs

Parrains
Ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale

Objectifs généraux
Augmenter la sécurité alimentaire et améliorer la gestion des ressources naturelles dans les communautés de petits exploitants agricoles du Mozambique qui vivent dans des zones touchées par les effets négatifs du changement climatique.

Objectif spécifique
Réduire les risques du changement climatique dans le nord et le sud du Mozambique. Optimiser les ressources en eau, promouvoir la diversité et les techniques de production et de stockage des céréales et des légumes, et renforcer la coopération entre les institutions publiques et la société civile en matière de gestion des ressources naturelles.

Résultats attendus

Création de modèles de production agricole et d’élevage pour réduire les risques du changement climatique au Mozambique.


Partenaires du projet
Community Markets for Conservation, Zambie (COMACO)
Eco Moçambique, Mozambique (ECO Moz)
Université Bicocca – Département des sciences de l’environnement et des terres et des sciences de la terre, Milan (DISAT)
Université d’Insubria – Département des Sciences Théoriques et Appliquées, Varese (DISTA)
Consorzio Ctm Altromercato, Verona (ALTROMERCATO)
Institut OIKOS

Ultime dal blog