Des services d’hygiène appropriés, de l’eau propre et des stations pour pouvoir se laver les mains sont fondamentaux, mais de nombreuses écoles du Népal, en particulier dans les régions rurales, n’en sont pas dotées. Avec une pandémie en cours, la nécessité d’équiper les bâtiments scolaires est d’autant plus pressante : c’est seulement ainsi que tous les élèves pourront reprendre les cours en toute sécurité.

 

Depuis toujours, nous intervenons au Népal pour construire ou améliorer les structures d’hygiène au sein des écoles que nous aidons. En mars, le pays a décrété le confinement pour limiter l’épidémie de Covid-19, nous avons donc dû interrompre les activités pendant plusieurs mois. Lorsque, le 14 juin, les mesures de prévention ont été allégées et qu’il a de nouveau été possible de se déplacer, les travaux de construction ont repris, comme nous vous en avions déjà fait part dans un autre article. Ainsi, quand les leçons en classe reprendront, tous les enfants pourront y assister en toute sécurité.

 

Un bagno in costruzione a Fishling
Les travaux de construction pour les services d’hygiène de l’école élémentaire de Fishling

 

Grâce aux fonds pour la solidarité internationale de la ville de Genève, nous construisons au sein de l’école élémentaire de Fishling de nouvelles toilettes pour les enfants de l’école primaire. L’école, située dans le district rural de Chitwan, se trouve en effet dans une région peu accessible et se compose de trois blocs différents, à distance d’environ 150 mètres et utilisés pour les classes de CM2 et de 6e. Ici, les toilettes qu’il y avait sont tombées en ruine et ne sont plus utilisées. Les élèves de CM2 et de 6e rencontrent donc plus de difficultés que leurs camarades.

 

Déjà avant le confinement, la construction de services d’hygiène séparés pour les filles et les garçons, comprenant également des stations pour le lavage des mains, a été lancée. Nos éducateurs organiseront des séances de sensibilisation sur la prévention des infections et sur la bonne hygiène des mains, destinées tant aux élèves qu’aux enseignants. Malgré le lot de difficultés causées par la pandémie, toute la structure extérieure des toilettes est terminée et nos partenaires locaux œuvrent pour achever l’intérieur.

I bangi di Fishling completati
La structure extérieure des toilettes de Fishling est terminée !

 

164 élèves, dont 86 filles et 78 garçons, et 13 enseignants auront à disposition des services d’hygiène propres et sûrs. Les élèves pourront ainsi étudier et apprendre plus facilement.

 

Grâce à l’aide de la ville de Genève pour l’aide apportée.

 

Merci à vous pour tout ce que vous avez fait et pour tout ce que vous déciderez de faire pour offrir un avenir différent à de nombreux autres enfants.

 

DONNEZ DÈS MAINTENANT

 

Partager sur:

Last edit: