En 2017, un soulèvement armé a eu lieu dans la province de Cabo Delgado, au nord-est du Mozambique. Les forces d’al-Shabaab ont attaqué les villes portuaires et séquestré plusieurs villages de la région. Les personnes qui vivent depuis des générations sur ces terres sont obligées de rassembler ce qu’elles possèdent et de fuir sans se retourner. Ces derniers mois, les violences se sont intensifiées et l’exode a pris des proportions sans précédent dans cette région. 670 000 personnes sont en fuite depuis le début de la crise, et le nombre de réfugiés s’élève à plus de 30 000 rien qu’au cours de la dernière année.

 

« Nous les avons entendus arriver en pleine nuit. J’ai réveillé les enfants et, avec mon mari, nous nous sommes enfuis. Nous nous sommes cachés toute la nuit dans la forêt. Quand nous sommes retournés au village, il n’y avait plus que des restes carbonisés et des corps à terre. Nous n’avions plus rien. Tout ce que nous avions a été détruit. Nous avons été accueillis dans un village voisin, mais peu de temps après, nous avons été informés d’autres attaques à proximité. Nous avons donc décidé de fuir à nouveau. Nous avons marché pendant des jours entiers… » C’est le terrible témoignage de Malika, une femme que j’ai rencontrée dans le camp de réfugiés que nous avons contribué à aménager à Mueda, dans la province de Cabo Delgado.

 

Comme Malika, des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants sont arrivés à Mueda. C’est précisément ici que nous avons choisi d’agir lorsque la situation a empiré, car aucune autre organisation n’était présente dans la zone.

 

Aidez dès maintenant les familles réfugiées à Mueda

 

Notre priorité a été d’apporter aux familles du camp de Mueda de l’eau potable et des systèmes d’assainissement pour purifier l’eau de pluie ou provenant des rivières, ainsi que de commencer à construire des toilettes dans le camp. Dans des situations de foule, le risque de choléra et de propagation du COVID-19 devient un problème à affronter de toute urgence. L’accès à de l’eau propre est fondamental.

 

 

La situation est très difficile, mais nous ne nous alarmons pas et nous tenons bon. Notre intervention est trop importante pour faire marche arrière. Des centaines de familles comptent déjà sur notre aide, et d’autres arrivent.

 

C’est pour cette raison que nous avons lancé une collecte de fonds pour pouvoir toutes les aider.  Il y a un besoin urgent d’eau et d’installations sanitaires, et ce besoin ne cessera d’augmenter.

Aidez-nous vous aussi à porter secours aux familles qui se trouvent dans le camp de Mueda, ainsi qu’à celles qui arriveront.

Faites un don :

  • 25 CHF pour offrir 1 mois de pastilles désinfectantes pour assainir l’eau de pluie ou provenant des rivières
  • 40 CHF pour offrir 1 trousse d’hygiène à une famille
  • 80 CHF pour apporter de l’eau potable à 400 familles (eau distribuée par camionnettes)
  • 160 CHF pour contribuer à la construction de toilettes et de dispositifs sanitaires dans le camp de Mueda

 

Donnez dès maintenant

 

Aidez-nous vous aussi, c’est vraiment urgent !

 

Partager sur:

Last edit: