Ce que nous faisons:

Éducation

En dépit des progrès accomplis ces dernières années, aujourd’hui 263 millions de garçons et de filles, dont environ 61 millions sont des enfants, n’ont accès à aucune forme d’éducation. 70 % d’entre eux se trouvent en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est, et sont souvent les plus vulnérables, mais en même temps, les pays les plus développés sont confrontés au phénomène inquiétant de la pauvreté éducative.

L’éducation est un élément essentiel pour garantir aux jeunes un avenir meilleur et pour assurer le développement des communautés dans lesquelles ils vivent. Nous nous efforçons pour que tous, filles et garçons confondus, aient accès à une éducation de qualité, en éliminant toutes les formes de discrimination fondées sur le genre et en promouvant l’égalité d’accès à tous les niveaux d’éducation accompagnée de programmes de formation pour les enseignants.

Depuis trente ans déjà, nous œuvrons pour assurer une éducation de qualité, inclusive et équitable et pour offrir aux filles et aux garçons, en Italie et dans le monde, les meilleures possibilités d’éducation qui respectent et favorisent leur plein développement.

En particulier, nos activités visent à construire et à restaurer des établissements scolaires en garantissant l’accès à l’eau et à l’hygiène. Nous prenons soin de fournir du matériel pédagogique et des cours de formation pour les enseignants et les professionnels et nous agissons pour éliminer les obstacles à l’accès à l’éducation pour les femmes et pour les personnes handicapées. Nous intervenons dans des situations d’urgence où le droit à l’éducation est encore plus à risque en raison de la violence et de l’instabilité.

Nous commençons par l’école pour lutter contre la malnutrition et ses conséquences graves, en fournissant des repas qui peuvent répondre aux besoins nutritionnels des enfants à tous les stades de leur croissance et de leur développement.

Partager sur:

Last edit:

Près de 263 millions de garçons et de filles, dont environ 61 millions sont des enfants, n’ont accès à aucune forme d’éducation.
70 % des filles et des garçons sans accès à l’éducation se trouvent en Afrique subsaharienne et au sud-est de l’Asie, et sont souvent les plus vulnérables. Dans ces zones, la grande partie des écoles n’ont pas d’électricité ni d’eau potable.
Dans six des vingt-quatre pays d’Afrique sub-saharienne, moins de la moitié des étudiants qui ont terminé l’école primaire ont atteint un niveau minimum de compréhension d’un texte écrit.
En Afrique subsaharienne, le mauvais état des installations scolaires et le manque de personnel enseignant qualifié mettent en péril la possibilité de fournir une éducation de qualité, équitable et inclusive à tous.
En Italie, les dépenses publiques de protection sociale sont inférieures à la moyenne européenne et la pauvreté des familles est souvent liée à un risque accru de décrochage scolaire.
Le déficit éducatif génère la diffusion d’une culture marquée par l’individualisme, souvent sujette à des écarts racistes et xénophobes, qui constitue un obstacle majeur à la protection des droits des enfants.